Mali : promulgation de la nouvelle loi électorale (président)

La nouvelle loi électorale du Mali a été promulguée par le président de la transition malienne, Assimi Goïta, et publiée vendredi dans le Journal officiel du pays.

Réuni en séance plénière, il y a une semaine, le Conseil national de transition (CNT) qui fait office d’organe législatif avait adopté la loi électorale. Au terme de débats houleux avec les membres du gouvernement qui assistaient à la session, le CNT avait voté la loi avec 115 voix pour, trois contre et zéro abstention.

Au lendemain de cette adoption, le Comité stratégique du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga a publié un mémorandum au vitriol pour, surtout, dénoncer les amendements portés aux articles sur l’Autorité indépendante de gestion des élections (AIGE) qui échappe au contrôle de la Primature.

Avec AP Xinhua

Le Nigeria interdit le paiement de rançons aux kidnappeurs

Le Sénat nigérian a adopté mercredi un projet de loi visant à interdire le paiement de rançons aux kidnappeurs tout en modifiant une loi existante contre le terrorisme dans le pays africain le plus peuplé.

Le projet de loi 2022 d’amendement de la loi sur le terrorisme (prévention) de 2013, qui vient d’être adopté, devrait être entériné par le président nigérian Muhammadu Buhari dès que possible, a indiqué le président du Sénat, Ahmad Lawan, dès qu’il aura franchi l’étape de la troisième lecture en séance plénière.

M. Lawan a expliqué que le projet de loi modifié complétera les efforts du gouvernement nigérian dans la lutte contre l’insécurité lorsqu’il sera promulgué par le président Buhari.

Depuis de nombreux mois, le Nigeria est en proie à une série d’affaires d’insécurité, notamment des enlèvements, du terrorisme, du banditisme et de la piraterie, pour n’en citer que quelques-uns.

Avec AP Xinhua

Poutine signe une loi réprimant les « mensonges » sur l’action de Moscou à l’étranger

Le président russe Vladimir Poutine a signé vendredi soir une loi réprimant de peines de prison pouvant aller jusqu’à 15 ans les « informations mensongères » sur l’action de Moscou à l’étranger, arme répressive supplémentaire pour contrôler l’information sur son offensive en Ukraine.

Ce texte, dont la signature présidentielle marque l’entrée en vigueur, punit la « diffusion publique d’informations sciemment fausses sous couvert d’informations fiables » à propos des « activités des organes de l’Etat russe en dehors du territoire russe ».

Avec AFP

Les ministres israéliens approuvent un projet de loi limitant le mandat du Premier ministre

Les ministres israéliens ont approuvé dimanche à l’unanimité un projet de loi visant à limiter le mandat d’un Premier ministre à un maximum de huit ans.

Le Comité ministériel sur la législation a apporté son soutien à ce projet de loi, qui a été présenté par le ministre de la Justice Gideon Saar, selon un communiqué publié par son cabinet.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :