Mali : le bilan de l’attaque à la mine artisanale contre les casques bleus passe à 4 morts (MINUSMA)

Un quatrième casque bleu a succombé à ses blessures mardi, à la suite de l’attaque à la mine artisanale contre une patrouille onusienne de déminage dans le nord-est du Mali, a annoncé la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) sur son compte Twitter.

« Le 17 octobre, une ignoble attaque à l’Engin explosif improvisé (EEI) a coûté la vie à trois casques bleus à Tessalit. Un autre soldat a succombé à ses blessures ce 18 octobre. Ceci porte le bilan de cette attaque lâche à quatre décès et deux blessés graves », a indiqué la MINUSMA.

Lundi, la MINUSMA avait fait état dans un premier bilan de deux morts et de quatre blessés graves, peu après qu’un de ses véhicules avait sauté sur une mine artisanale durant une patrouille de recherche et de détection de mines à Tessalit.

Avec AP Xinhua

Mali : deux Casques bleus tués et quatre autres blessés dans l’exposition d’une mine artisanale (MINUSMA)

Deux Casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) sont morts et quatre autres ont été gravement blessés lorsque leur véhicule a sauté sur une mine artisanale durant une patrouille de recherche et de détection de mines à Tessalit (nord-est), a déploré lundi la mission onusienne sur son compte Twitter.

‘’Pensées émues à nos Casques bleus : 2 morts et 4 blessés à Tessalit suite à l’explosion d’une mine. Les engins explosifs improvisés (EEI) sont l’une des graves menaces à laquelle font face nos collègues. Je salue à nouveau leur courage et leur sens du devoir », souligne le tweet signé du chef de la MINUSMA, El-Ghassim Wane.

Par sa résolution 2640 (2022) du 29 juin dernier, le Conseil de sécurité des Nations Unies a prorogé jusqu’au 30 juin 2023 le mandat de la MINUSMA.

Avec AP Xinhua

Macky Sall appelle l’Afrique et la communauté internationale à soutenir le Mali face au terrorisme

Le président sénégalais, Macky Sall, a appelé lundi l’Afrique et la communauté internationale à soutenir le Mali dans sa lutte acharnée contre le terrorisme, au terme d’une visite officielle de quelques heures à Bamako.

Pour le président sénégalais qui s’adressait à la presse, « le Mali mérite » un tel « soutien », rendu d’autant plus nécessaire que le terrorisme « est un fléau nécessitant des réponses globales ».

Il s’agit, a-t-il précisé, d »’accompagner le Mali dans la voie d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel », conformément aux engagements pris par les autorités maliennes devant les dirigeants de la CEDEAO).

C’est la première visite de Macky Sall au Mali depuis la prise du pouvoir par le colonel Assimi Goïta le 18 août 2020. Après Bamako, il est attendu à N’Djamena (Tchad) et à Libreville (Gabon).

Avec AP Xinhua

Mali : trois jours de deuil national pour les 42 soldats tués à Tessit

Le colonel Assimi Goïta, président de la transition du Mali, a décrété mercredi un deuil national de trois jours à la mémoire des 42 soldats tués dimanche dans l’attaque terroriste qui a visé leur camp à Tessit, dans la région de Gao (nord).

Ce deuil national a débuté jeudi à 0h heure locale. Les drapeaux seront mis en berne sur tous les bâtiments et édifices publics pendant toute sa durée, précise le décret qu’il a signé.

Le gouvernement a indiqué mercredi dans un communiqué que 42 soldats avaient tués et 22 autres blessés lors de cette attaque. On dénombre 39 morts du côté des assaillants.

Avec AP Xinhua

Le président de la transition du Mali dépêche une délégation ministérielle à Conakry

Le colonel Assimi Goïta, président de la transition du Mali, a dépêché mercredi à Conakry une délégation composée de cinq ministres, a-t-on appris de source diplomatique guinéenne.

Conduite par le ministre des Affaires étrangères Abdoulaye Diop, elle comprend également les ministres de l’Economie et des Finances, du Commerce, de l’Administration du territoire et des Transports et des Infrastructures.

Selon le ministère guinéen des Affaires étrangères, cette délégation sera reçue ce jeudi par le colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition de Guinée, pour lui transmettre les salutations et les félicitations de M. Goïta.

Avec AP Xinhua

Mali : ouverture de la « réunion de niveau décisionnel » des signataires de l’accord de paix de 2015

Une « réunion de niveau décisionnel » rassemblant les signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale au Mali (APR) s’est ouverte lundi à Bamako sous la présidence du Premier ministre Choguel Maïga.

En ouvrant les travaux, ce dernier a insisté sur l’importance que le président de la transition, Assimi Goïta, accordait à la mise en œuvre de l’APR, qualifiée de l’une de ses « priorités majeures ».

Pour le ministre de la Réconciliation nationale, de la Paix et de la Cohésion nationale, Ismaël Wagué, cette « réunion historique » doit « marquer un pas décisif » dans le processus de mise en œuvre de cet accord signé en 2015 à Alger par le gouvernement malien et plusieurs mouvements armés du nord du pays.

Avec AP Xinhua

Mali : une cinquantaine de terroristes tués par l’armée entre le 24 juin et le 18 juillet (Dirpa)

Les Forces armées maliennes (FAMa) ont abattu  »au moins 50 terroristes », à l’issue de plusieurs opérations militaires menées à travers le pays entre le 24 juin et le 18 juillet derniers, révèle un communiqué de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa) dont Xinhua a obtenu copie mercredi.

Dans le détail, les FAMa ont tué, le 14 juillet, six éléments des Groupes armés terroristes (GAT) dans la zone de Mondoro (Douentza, centre du pays) et ont récupéré des armes. Le même jour, deux terroristes ont été tués dans le secteur de Sokolo (Niono, Ségou), toujours dans le centre du pays.

Deux jours plus tard, sept terroristes ont été tués par l’armée malienne dans la même zone. Dix-huit terroristes ont été également tués, le 16 juillet, lors de la mission d’escorte des véhicules civils sur le tronçon Douentza-Gao.

Avec AP Xinhua

Mali : promulgation de la nouvelle loi électorale (président)

La nouvelle loi électorale du Mali a été promulguée par le président de la transition malienne, Assimi Goïta, et publiée vendredi dans le Journal officiel du pays.

Réuni en séance plénière, il y a une semaine, le Conseil national de transition (CNT) qui fait office d’organe législatif avait adopté la loi électorale. Au terme de débats houleux avec les membres du gouvernement qui assistaient à la session, le CNT avait voté la loi avec 115 voix pour, trois contre et zéro abstention.

Au lendemain de cette adoption, le Comité stratégique du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga a publié un mémorandum au vitriol pour, surtout, dénoncer les amendements portés aux articles sur l’Autorité indépendante de gestion des élections (AIGE) qui échappe au contrôle de la Primature.

Avec AP Xinhua

Le chef de la Commission de l’UA condamne le massacre de 132 civils au Mali

Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a condamné mardi le récent massacre de 132 civils dans le centre du Mali.

Le gouvernement malien a indiqué lundi soir qu’ils avaient été tués dans la nuit de samedi à dimanche à Diallassagou, Dianweli et Deguessagou, trois villages de l’arrondissement rural de Bankass.

Se disant « profondément choqué et attristé » par ce massacre qu’il condamne de toutes ses forces, M. Faki a souhaité que les auteurs de cette « innommable tragédie » soient recherchés et traduits en justice.

Avec AP Xinhua

Mali : un Casque bleu de la MINUSMA tué dans l’explosion d’une mine à Kidal

Un Casque bleu a été tué dans l’explosion d’une mine artisanale à Kidal, dans le nord du Mali, a annoncé la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) dans un communiqué publié dimanche.

Le soldat onusien qui faisait partie d’une patrouille de sécurité de la la force de la MINUSMA commise à la détection des mines, est mort après avoir été grièvement blessé par l’explosion de la mine artisanale.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :