Le secrétaire général de l’ONU espère la réussite des législatives du 17 décembre en Tunisie

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a espéré la réussite des prochaines élections législatives en Tunisie, prévues pour le 17 décembre prochain.

Selon un communiqué publié mardi par le ministère tunisien des Affaires étrangères, M. Guterres a donné ce commentaire lors de son entretien à New York avec le chef de la diplomatie tunisienne, Othman Jerandi, au terme des travaux de la 77e session de l’Assemblée générale de l’ONU.

A cette occasion, M. Guterres a réitéré l’appui de l’ONU au peuple tunisien et à la Tunisie. « L’ONU se range aux côtés de la Tunisie », a-t-il dit.

M. Guterres s’est par ailleurs félicité des efforts déployés par la Tunisie pour traiter les différentes questions lors de cette session de l’Assemblée générale, telles que la lutte contre les répercussions de la pandémie de la COVID-19, la crise alimentaire mondiale et les défis liés aux changements climatiques.

Avec AP Xinhua

Le chef de l’ONU promet l’accompagnement onusien à Madagascar dans son obtention du financement du Fonds Vert Climat

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a donné instruction à son équipe pour accompagner Madagascar dans l’obtention du financement du « Fonds Vert Climat » au plus vite, a déclaré vendredi la présidence malgache dans un communiqué.

Dans son discours à la Tribune de l’Assemblée Générale des Nations Unies, le président malgache Andry Rajoelina a plaidé pour son pays et pour les pays africains, afin que les engagements pris lors de la COP21 et confirmés lors de la COP26 soient concrétisés.

La grande île de l’océan Indien, ayant déjà son Plan national d’adaptation, ne devrait plus attendre longtemps, selon les assurances données par le chef de l’ONU au président malgache, indique le communiqué.

Avec AP Xinhua

L’ONU demande un accès humanitaire sans entrave aux personnes déplacées au Soudan du Sud

La coordinatrice humanitaire de l’ONU pour le Soudan du Sud, Sara Beysolow Nyanti, a demandé jeudi un accès humanitaire sans entrave pour aider les personnes déplacées après les conflits dans les zones entre Malakal et Tonga, dans l’Etat du Haut-Nil au Soudan du Sud.

Selon Sara Beysolow Nyanti, des milliers de personnes ont été déplacées dans de nombreuses régions des Etats du Haut-Nil, du Jonglei et d’Unité depuis la mi-août, à la suite de violents combats entre les factions armées de la ville de Tonga et des zones voisines du comté de Panyikang, dans l’Etat du Haut-Nil.

« Les livraisons de fournitures humanitaires avec des mouvements de barges sont affectées par l’insécurité. Les diverses entités qui se déplacent le long des routes d’approvisionnement sont confrontées à une taxation illégale aux points de contrôle », a-t-elle déclaré dans un communiqué publié dans la capitale sud-soudanaise Juba.

Avec AP Xinhua

Le Conseil de sécurité de l’ONU appelle à de nouveaux efforts pour renforcer les capacités en Afrique

Le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé mercredi à une approche plus coordonnée entre les partenaires et à des efforts accrus pour améliorer le renforcement des capacités afin de prévenir les conflits, de consolider la paix et de relever divers autres défis en Afrique.

Dans une déclaration de la présidence présentée par Zhang Jun, représentant permanent de la Chine auprès des Nations unies et président du Conseil de sécurité pour le mois d’août, les 15 membres du conseil ont souligné la nécessité d’intensifier le soutien au renforcement des capacités des pays africains dans une approche globale, inclusive, adaptative et ciblée, à l’aide de mesures adaptées aux conditions spécifiques de chaque pays et région.

Le conseil a également souligné l’importance de respecter les prérogatives et le leadership des pays africains, tout en soutenant leurs capacités à améliorer l’état de droit, renforcer les institutions nationales, consolider la gouvernance et promouvoir et protéger les droits de l’homme, entre autres objectifs.

Avec AP Xinhua

Le chef de l’ONU appelle à des efforts pour appliquer le traité d’interdiction des essais nucléaires

Le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), Antonio Guterres, a appelé lundi le monde entier à appliquer le traité visant à interdire tous les essais nucléaires.

M. Guterres a formulé cet appel dans un message à l’occasion de la Journée internationale contre les essais nucléaires, qui tombe ce lundi.

Les essais nucléaires empoisonnent depuis longtemps l’environnement naturel de la planète ainsi que les espèces et les hommes qui y vivent, a souligné le chef de l’ONU, notant que la Journée internationale contre les essais nucléaires représente « une sonnette d’alarme pour que le monde mette enfin en œuvre une interdiction juridiquement contraignante de tous les essais nucléaires ».

« Alors que les risques nucléaires atteignent de nouveaux sommets, il est aujourd’hui temps que le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires entre pleinement en vigueur, soutenu par un système de vérification efficace », a déclaré M. Guterres.

Avec AP Xinhua

Le Kenya est sur la bonne voie pour atteindre l’objectif de l’éducation pour tous, selon l’ONU

Les Nations Unies ont annoncé vendredi que le Kenya était sur la bonne voie pour atteindre les Objectifs de développement durable des Nations Unies sur l’éducation pour tous d’ici 2030.

Saidou Sireh Jallow, spécialiste senior du programme d’éducation au Bureau régional de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) pour l’Afrique de l’Est, a souligné lors d’un forum de consultation national sur la transformation de l’éducation au Kenya que le pays avait donné la priorité aux investissements publics dans l’éducation, favorisant une trajectoire ascendante pour la plupart des indicateurs de développement de l’éducation.

Notant par ailleurs que le Kenya avait mis en place un programme d’apprentissage numérique qui a élargi l’accès à l’apprentissage, M. Jallow a indiqué que la nation d’Afrique de l’Est avait également mis en œuvre des réformes clés dans le secteur de l’éducation qui ont amélioré les résultats des apprenants.

Avec AP Xinhua

Niger : près de 900 écoles forcées de fermer en raison de l’insécurité (UNICEF)

Au Niger, 890 établissements d’enseignement primaire et secondaire sur un total de 22.997 dans le pays ont été forcés de fermer à cause notamment de l’insécurité, affectant 72.000 élèves dont 38.194 filles, selon le rapport de ce mois d’août publié par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF).

Plus de 2.430 enseignants sont touchés par cette situation.

Selon la même source, la région de Tillabéry (ouest du pays), située dans la zone dite « des trois frontières » (Niger-Mali-Burkina Faso), est la plus affectée avec 817 écoles fermées, touchant 71.936 enfants.

Les autres régions également affectées par cette crise sont celles de Diffa (extrême sud-est), avec 28 écoles fermées, et de Maradi (centre-sud), avec onze écoles suspendues et de Tahoua (nord-ouest), frontalière du nord malien, avec 34 établissements concernés.

Avec AP Xinhua

Le HCR veut lever 9,8 millions de dollars pour répondre aux besoins de protection de l’enfance en Somalie

L’agence de l’Organisation des Nations Unies (ONU) en charge des réfugiés a appelé à réunir de toute urgence 9,8 millions de dollars afin de répondre aux besoins croissants en matière de protection de l’enfance en Somalie.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a déclaré qu’on estimait à 2,3 millions le nombre de filles et de garçons exposés au risque imminent de la violence, de l’exploitation, de la maltraitance, de la négligence et de la mort par malnutrition aiguë sévère en raison de la crise alimentaire et nutritive qui frappe toute la Somalie.

« Il est nécessaire d’assurer de toute urgence que les besoins spécifiques des enfants soient pris en compte à la fois par des actions indépendantes et par des efforts renforcés d’intégration », a indiqué le HCR dans sa dernière mise à jour, publiée mardi, sur les besoins en matière de protection de l’enfance das un contexte de grave sécheresse.

Avec AP Xinhua

L’ONU salue la prolongation du gouvernement de transition du Soudan du Sud

La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) a salué mercredi la décision du Soudan du Sud de prolonger de deux ans le gouvernement de transition.

La MINUSS a indiqué dans un communiqué que cette décision permettrait la mise en œuvre des tâches critiques en suspens dans l’accord de paix revitalisé.

La mission a demandé aux autorités de redoubler d’efforts pour faire participer les autres parties prenantes, les garants et les témoins.

Elle a exhorté toutes les parties et tous les signataires de l’accord à collaborer rapidement à la mise en œuvre complète des principaux critères restants afin de créer une atmosphère propice à des élections libres, équitables et crédibles à la fin de la période prolongée.

La semaine dernière, les partis politiques signataires de l’accord de paix au Soudan du Sud ont signé une feuille de route, prolongeant de 24 mois le gouvernement de transition.

Avec AP Xinhua

Le chef de l’ONU salue le cessez-le-feu à Gaza et en Israël

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a salué dimanche l’annonce d’un cessez-le-feu à Gaza et en Israël, a déclaré son porte-parole Stéphane Dujarric dans un communiqué.

M. Guterres est profondément attristé par les pertes de vies humaines et les blessés, y compris des enfants, suite aux frappes aériennes sur Gaza et aux tirs aveugles de roquettes vers Israël depuis les centres de population gazaouis par le Jihad islamique palestinien et d’autres groupes militaires, a indiqué M. Dujarric.

Les hostilités ont contribué à une situation d’urgence humanitaire. Les points de passage vers Gaza ont été fermés et les pénuries d’électricité affectent les installations et les fournitures essentielles. Des centaines de bâtiments et de maisons ont été détruits ou endommagés, laissant des milliers de Palestiniens sans abri, a-t-il poursuivi.

Le secrétaire général a félicité l’Egypte pour ses efforts menés en étroite coordination avec les Nations Unies pour aider à rétablir le calme. Il a appelé toutes les parties à respecter le cessez-le-feu, a affirmé M. Dujarric.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :