Centrafrique : le gouvernement veut rassurer le public sur l’adoption de Bitcoin

Le gouvernement de la République centrafricaine (RCA) veut rassurer le public sur l’inquiétude de la légalisation de la crypto-monnaie de Bitcoin, a indiqué dimanche le ministre centrafricain de l’Economie numérique, des Postes et Télécommunications, Justin Gourna-Zacko, lors d’une interview accordée à Xinhua.

La légalisation de cette monnaie est jugée « anormale » par certains députés de l’opposition et leaders politiques centrafricains, qui trouvent étrange que la RCA, membre de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), soit le premier pays à prendre l’initiative d’une loi sur la crypto-monnaie, sans l’avis du gouverneur de la BEAC et en dehors de tout cadre réglementaire communautaire.

Avec AP Xinhua

Huawei lance un programme de formation en technologies de l’information et de la communication en Angola

Huawei et le ministère angolais de l’Enseignement supérieur, des Sciences, des Technologies et de l’Innovation (MESCTI) ont lancé lundi le programme « Angola National ICT Star », lors du Forum national écologique des talents.

Ce programme de formation en technologies de l’information et de la communication (TIC) cible principalement les étudiants de premier cycle, de maîtrise et de doctorat ayant d’excellents résultats universitaires. Les boursiers auront la possibilité d’étudier et de faire des recherches dans le domaine des TIC.

Au cours de l’événement, Edric Chu, PDG de Huawei Angola, a déclaré que le programme vise à garantir et accélérer le développement numérique de l’Angola, en formant les techniciens qui manquent au pays.

Avec AP Xinhua

La coopération économique Chine-Afrique entre dans une phase de développement rapide

La coopération économique entre la Chine et l’Afrique s’est rapidement développée en termes d’ampleur et de portée en près d’une décennie, donnant un élan au développement du continent et apportant des avantages tangibles aux populations des deux parties.

La Chine et l’Afrique entrent toutes deux dans de nouvelles phases de développement, les avantages complémentaires des deux parties sont devenus plus importants, avec de brillantes perspectives de coopération mutuellement bénéfique, a déclaré vendredi Wu Peng, chef du Département des affaires africaines du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d’une conférence de presse.

UNE ECONOMIE NUMERIQUE FLORISSANTE

L’économie numérique est l’un des nouveaux points forts de la coopération économique sino-africaine.

« La Chine a aidé les pays africains à éliminer la fracture numérique et à saisir les opportunités de la révolution de l’information », a annoncé M. Wu.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :