Le Togo prend des mesures en faveur des populations les plus vulnérables sur fond de crise sanitaire et sécuritaire

Le président togolais Faure Gnassingbé a pris mercredi des mesures socio-économiques en faveur des populations les plus vulnérables, face au contexte sanitaire lié à la Covid-19, sécuritaire lié aux menaces terroristes et aux répercussions de la guerre en Europe.

Ces mesures visant à lutter contre la vie chère et à soutenir le pouvoir d’achat des ménages ont été annoncées par Faure Gnassingbé dans son message à la nation mercredi soir à l’occasion de la célébration du 62e anniversaire de l’indépendance du Togo.

« Le contexte sanitaire et sécuritaire, qui perdure dans tous les pays du monde, affecte notre pouvoir d’achat et notre bien-être », a-t-il rappelé.

Avec AP Xinhua

La Banque mondiale décaisse 535 millions de dollars américains pour améliorer les infrastructures à Madagascar

La Banque mondiale a décaissé au total 534,9 millions de dollars américains pour améliorer la connectivité des routes nationales dans l’ensemble de Madagascar et renforcer la réponse malgache à la pandémie, selon un communiqué de la présidence publié mercredi.

« Le gouvernement malgache et la Banque mondiale ont signé deux projets récemment approuvés pour Madagascar, à hauteur de 534,9 millions de dollars, le 18 avril à Washington », a annoncé la présidence, ajoutant que la signature avait été faite par le président malgache Andry Rajoelina, et le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique orientale et australe, Hafez Ghanem.

Avec AP Xinhua

Le Bénin a enregistré un taux de croissance de 7,2% en 2021 malgré l’impact de la Covid-19

Le Bénin a affiché un taux de croissance économique de 7,2% en 2021 contre 3,8% en 2020, malgré les effets néfastes de la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19, selon la note des comptes nationaux de 2021 publiée lundi à Cotonou.

Cette reprise de l’économie peut s’expliquer par le regain des activités du secteur tertiaire (+3,2 points de contribution à la croissance), notamment dans le commerce, le transport, les hôtels et restaurants, selon la note réalisée par l’Institut national de la statistique et de la démographie du pays.

Avec un accroissement de sa valeur ajoutée passant de 5,2% en 2020 à 9,1% en 2021, à la faveur du renforcement des grands travaux d’infrastructures et les nouveaux chantiers de constructions lancés par le gouvernement, le secteur secondaire a contribué à 1,5 point au taux de la croissance économique l’année dernière, précise le document.

Avec AP Xinhua

L’OMS avertit que la pandémie de Covid-19 est « loin d’être terminée »

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a récemment réfuté l’idée selon laquelle le variant Omicron était le signe que la pandémie de Covid-19 s’atténuait en une maladie bénigne, avertissant que la pandémie est loin d’être terminée.

« Cette pandémie est loin d’être terminée », a déclaré M. Tedros aux journalistes depuis le siège de l’OMS à Genève, a rapporté jeudi le journal Lianhe Zaobao de Singapour.

Le variant Omicron est beaucoup plus contagieux que les souches précédentes et s’est propagé rapidement depuis qu’il a été détecté pour la première fois en Afrique australe en novembre.

Avec AP Xinhua

Le trafic de données sur Internet augmente en raison de la pandémie de Covid-19

Le trafic de données via le Deutscher Commercial Internet Exchange (DE-CIX), basé à Francfort, a bondi en 2021, reflétant l’impact de la pandémie de Covid-19 sur les sociétés et les économies.

Le trafic total de données via le DE-CIX, l’un des points d’échange internet les plus importants du monde, a dépassé 38 exaoctets (38 milliards de gigaoctets) en 2021, soit une augmentation de 20 % en glissement annuel, a indiqué vendredi la société.

« Globalement, le trafic mondial de données s’est stabilisé à un niveau élevé en 2021 après l’apparition de la pandémie et l’année record de 2020, et continue de croître régulièrement », a affirmé Christoph Dietzel, responsable mondial des produits et de la recherche chez DE-CIX.

Avec AP Xinhua

Covid-19 en Afrique : le nombre de cas chute pour la première fois alors que la quatrième vague reflue (OMS)

Le nombre hebdomadaire de cas de Covid-19 en Afrique a considérablement chuté et le nombre de décès a baissé pour la première fois depuis le pic de la quatrième vague de la pandémie induite par le variant Omicron, a déclaré jeudi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le nombre de nouveaux cas notifiés a chuté de 20 % en une semaine à la date du 16 janvier, tandis que le nombre de décès a baissé de 8 %, a indiqué le bureau régional de l’OMS pour l’Afrique dans un communiqué, notant que la flambée de décès serait également la plus courte enregistrée jusqu’à présent au cours de cette pandémie, si la tendance se poursuit.

Avec AP Xinhua

Les Etats-Unis enregistrent leur plus haut taux d’hospitalisations d’enfants atteints de Covid-19

Aux Etats-Unis, les hospitalisations pédiatriques liées à la Covid-19 sont à leur plus haut niveau depuis le début de la pandémie, selon les dernières données publiées par le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).

Le pays enregistre en moyenne 893 nouvelles hospitalisations quotidiennes d’enfants de 17 ans et moins, un record depuis que le CDC a commencé à suivre ce chiffre en août 2020.

Avec AP Xinhua

Covid-19 : le nombre de cas en Afrique dépasse les 10.240.000, selon le CDC Afrique

Le nombre de cas confirmés de Covid-19 en Afrique a atteint 10.245.090 vendredi après-midi, a indiqué le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique).

L’agence de santé spécialisée de l’Union africaine (UA) a indiqué que le nombre de décès sur le continent s’élevait à 233.203 et qu’un total de 9.153.863 patients ont guéri de la maladie à ce jour.

L’Afrique du Sud, le Maroc, la Tunisie et l’Éthiopie sont parmi les pays qui comptent le plus de cas sur le continent, a souligné le CDC Afrique.

Avec AP Xinhua

Cameroun/CAN : l’évolution de la pandémie de Covid-19 et de son variant Omicron font craindre

Coupe d’Afrique des Nations et à son organisateur, le Cameroun, alors que l’évolution de la pandémie de Covid-19 et de son variant Omicron font craindre le pire pour le déroulement de la compétition, qui débute ce dimanche.

De nombreuses sélections engagées, comme le Sénégal, la Gambie, le Burkina, et même le Cameroun, sont déjà touchées par le virus au sein de leurs effectifs.

Ce qui a parfois donné lieu à des décisions pour le moins drastiques.

RMC

Covid-19 : la campagne nationale accélérée de vaccination au Bénin prorogée jusqu’au 31 mars

Le gouvernement béninois a décidé de proroger la campagne nationale accélérée de vaccination contre le nouveau coronavirus jusqu’au 31 mars prochain sur toute l’étendue du territoire du pays, en vue d’atteindre les Béninois encore réticents, a annoncé vendredi, le site gouvernemental dédié à la pandémie.

Depuis le 16 novembre dernier, le gouvernement béninois a lancé cette campagne accélérée de vaccination pour une durée de 60 jours avec une stratégie de déploiement qui combine à la fois les postes fixes et les postes avancés ou mobiles, en vue de protéger la population contre le virus, face à une prévision à plus de 40% de la population vaccinée à fin décembre 2021.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :