Macky Sall appelle l’Afrique et la communauté internationale à soutenir le Mali face au terrorisme

Le président sénégalais, Macky Sall, a appelé lundi l’Afrique et la communauté internationale à soutenir le Mali dans sa lutte acharnée contre le terrorisme, au terme d’une visite officielle de quelques heures à Bamako.

Pour le président sénégalais qui s’adressait à la presse, « le Mali mérite » un tel « soutien », rendu d’autant plus nécessaire que le terrorisme « est un fléau nécessitant des réponses globales ».

Il s’agit, a-t-il précisé, d »’accompagner le Mali dans la voie d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel », conformément aux engagements pris par les autorités maliennes devant les dirigeants de la CEDEAO).

C’est la première visite de Macky Sall au Mali depuis la prise du pouvoir par le colonel Assimi Goïta le 18 août 2020. Après Bamako, il est attendu à N’Djamena (Tchad) et à Libreville (Gabon).

Avec AP Xinhua

Sénégal/législatives : Macky Sall a voté dans sa ville natale de Fatick

Le président sénégalais Macky Sall s’est rendu dans sa ville natale de Fatick, à 134 km de la capitale Dakar, où il a voté ce dimanche à la mi-journée pour les élections législatives dont l’objectif est d’élire pour un mandat de cinq ans les 165 députés de l’Assemblée nationale du Sénégal.

Peu après avoir accompli son devoir civique, M. Sall a donné l’assurance que « le gouvernement a déployé tous les moyens nécessaires pour assurer l’organisation correcte du scrutin, sous la supervision de l’administration territoriale, en présence d’observateurs internationaux ».

Tout en félicitant « les acteurs du système électoral sénégalais », il s’est dit « confiant que les électeurs vont sortir voter dans les meilleures conditions ». A ce sujet, M. Sall a longuement insisté sur la nécessité de voir s’instaurer « la paix et la sécurité » sur l’ensemble du territoire national.

Environ sept millions d’électeurs dont 300.000 de la diaspora sont appelés à voter ce dimanche, entre 8h et 18h, dans les 15.500 bureaux de vote et 7.000 lieux de vote ouverts à leur intention au Sénégal et à l’étranger.

Avec AP Xinhua

Sénégal : les acteurs politiques invités à promouvoir la paix et bannir la violence

Les acteurs politiques devraient « promouvoir la paix et bannir la violence » pendant la campagne des législatives, a indiqué dimanche le président sénégalais Macky Sall.

« L’Etat restera vigilant pour que cette période soit une période de campagne électorale et non celle d’une campagne de violence, et (pour) que tous les citoyens qui le désirent puissent se rendre aux urnes et exprimer leur vote. Comme nous l’avons toujours fait », a déclaré M. Sall, devant la presse après la prière de l’Aïd-el-Kébir à Dakar.

Il a fait savoir que  »des instructions ont été données au ministre de l’Intérieur, au ministre des Forces armées, pour que la sécurité soit assurée partout sur le territoire national et que le vote se passe dans le calme et dans la sérénité ».

Avec AP Xinhua

Le président sénégalais inaugure la première Ecole de la Marine du pays

Le président sénégalais Macky Sall a inauguré lundi à Dakar la première Ecole de la Marine sénégalaise, un établissement ayant pour but de renforcer les capacités humaines et matérielles du Sénégal en vue de lui permettre d’exercer pleinement sa souveraineté sur son espace maritime.

Le Sénégal dispose d’une façade maritime longue de plus de 700 km et possède un territoire marin estimé à plus de 212.000 km².

Avec AP Xinhua

Le président russe et le président de l’UA discutent de la coopération bilatérale et de l’impact des sanctions occidentales

Le président russe Vladimir Poutine a discuté vendredi de la coopération politique, commerciale et économique, ainsi que de l’impact des sanctions occidentales avec le président de l’Union africaine (UA) et président sénégalais Macky Sall à Sotchi, dans le sud de la Russie.

MM. Poutine et Sall ont abordé un large éventail de questions de coopération, notamment l’importance de renforcer le dialogue politique ainsi que la coopération économique et humanitaire entre la Russie et les pays africains, a indiqué le Kremlin.

M. Poutine a dit que la Russie était disposée à développer des liens humanitaires avec les pays africains, mentionnant le fort intérêt de la Russie pour la culture africaine.

D’un point de vue politique, l’influence de l’Afrique sur la scène internationale s’est accrue, a estimé le président russe, ajoutant que Moscou était déterminé à resserrer encore ses liens d’amitié anciens avec le continent dans son ensemble.

Avec AP Xinhua

Macky Sall se rend en Russie pour s’entretenir avec Vladimir Poutine

Le président sénégalais Macky Sall, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine (UA), quitte Dakar ce jeudi pour Moscou à l’invitation de son homologue russe, Vladimir Poutine, a annoncé la présidence sénégalaise dans un communiqué.

Accompagné de Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’UA, il s’entretiendra avec son hôte vendredi à Sotchi, a-t-elle ajouté.

Ce déplacement s’inscrit également, selon elle, « dans le cadre des efforts que mène la présidence en exercice de l’Union africaine pour contribuer à l’accalmie dans la guerre en Ukraine et à la libération des stocks de céréales et de fertilisants dont le blocage affecte particulièrement les pays africains ».

Avec AP Xinhua

Législatives sénégalaises : huit listes de candidats retenues (arrêté ministériel)

Huit listes de candidats ont été autorisées à prendre part aux élections législatives prévues le 31 juillet prochain au Sénégal, aux termes d’un arrêté du ministère de l’Intérieur rendu public lundi soir.

Celui-ci rejette toutefois la liste des suppléants au scrutin proportionnel présentée par la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, majorité) et la liste des titulaires au scrutin proportionnel présentée par la coalition Yewwi askan wi (YAW, opposition la plus significative) pour le non-respect de certaines dispositions du Code électoral.

La première n’a pas respecté les dispositions relatives à la parité, tandis que la seconde n’a pas pu procéder au remplacement de l’un de ses candidats, frappé d’inéligibilité.

Avec AP Xinhua

Sénégal/incendie : le président ordonne un audit des services de néonatologie du pays après la mort de onze nouveau-nés

Le président sénégalais Macky Sall a annoncé, vendredi soir à Tivaouane (120 km de Dakar), avoir ordonné à l’Inspection générale d’Etat (IGE) un audit de l’ensemble des services de néonatologie du Sénégal.

Arrivé le même jour dans la ville où, mercredi soir, onze bébés ont trouvé la mort dans un incendie à l’hôpital Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh, le président Macky Sall a précisé que l’audit commandité porterait sur la construction des infrastructures sanitaires du Sénégal, les installations, les équipements, mais aussi leur processus d’acquisition et de mise en oeuvre.

Le président Sall qui présentait les condoléances de la nation aux familles des victimes, a profité de l’occasion pour réaffirmer la détermination de l’Etat à poursuivre sa politique de modernisation des hôpitaux du pays.

Avec AP Xinhua

Sénégal : le gouvernement encourage le consommer local dans un contexte économique mondial difficile

Le gouvernement sénégalais encourage le consommer local, une des solutions pour assurer la souveraineté alimentaire du pays dans un contexte économique mondial difficile, aggravé par le conflit en Ukraine, a déclaré samedi à Dakar la ministre du Commerce et des Petites et moyennes entreprises (PME), Aminata Assome Diatta.

 »Le président de la République ne cesse de dire qu’il faut toujours consommer ce qu’on produit et produire ce qu’on consommait, car avec les différentes crises internationales, cette méthode reste la seule solution de nos jours », a insisté Mme Diatta, qui présidait l’ouverture des Assises de l’Economie initiées par l’Union nationale des commerçants, opérateurs et investisseurs du Sénégal (UNACOIS/Yessal).

La dépendance de l’extérieur peut avoir de graves conséquences sur un pays et sa population, a-t-elle fait remarquer.

Avec AP Xinhua

Le président sénégalais fait l’éloge de la vitalité de l’art chinois à l’occasion du Dak’Art

Le président sénégalais Macky Sall s’est félicité, jeudi à Dakar, de la vitalité et de la quête de performance de l’art chinois, appelant les Sénégalais à s’en inspirer pour le plus grand bien de leurs activités artistiques et culturelles.

Il s’exprimait à l’ouverture de la 14e édition de la Biennale de l’Art africain contemporain (Dak’Art) qui a repris son cours normal au terme d’une pause de deux ans à cause de la pandémie de Covid-19. Cette année, la Chine et la Côte d’Ivoire sont les deux pays invités d’honneur.

Des personnalités du monde de la politique et des arts ont notamment assisté à la cérémonie officielle d’ouverture qui s’est déroulée au Grand théâtre national à Dakar, construit par la Chine.

« La Chine est un grand pays à la civilisation millénaire où l’esprit s’est sublimé dans la création d’œuvres artistiques et artisanales aussi belles qu’ingénieuses », a indiqué le président Sall, estimant que les créateurs chinois  »ont admirablement réussi à concilier le génie propre du peuple chinois, ses cultures et ses traditions, avec la dimension universelle de l’art ».

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :