L’UA salue l’initiation des pourparlers de paix entre le gouvernement éthiopien et les rebelles

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (AUPSC) a salué le lancement des pourparlers de paix dirigés par l’UA entre le gouvernement éthiopien et les rebelles du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF). Dans un communiqué publié vendredi, l’AUPSC a espéré que les pourparlers de paix prévus lundi en Afrique du Sud auraient un résultat fructueux.

Le gouvernement éthiopien et le TPLF ont tous deux confirmé leur présence aux pourparlers de paix de la semaine prochaine.

« Le Conseil félicite vivement les parties pour leurs efforts dévoués visant à une résolution pacifique du conflit et a en outre salué les engagements mutuels à participer véritablement au processus de paix sous les auspices de l’UA », ajoute le communiqué.

L’AUPSC a par ailleurs exhorté les Etats membres de l’UA et la communauté internationale à continuer d’étendre l’aide humanitaire à la population touchée par la guerre, en particulier les femmes et les enfants.

Avec AP Xinhua

La Banque mondiale et l’Ethiopie signent un accord de 300 millions de dollars pour financer la reconstruction des zones affectées par le conflit

Le gouvernement éthiopien et la Banque mondiale ont signé un accord de financement d’un montant de 300 millions de dollars pour soutenir la reconstruction et la reprise dans les zones frappées par le conflit en Ethiopie.

Cet accord de financement, adopté sous la forme d’un don, a été signé par le ministre éthiopien des Finances, Ahmed Shide, et par le représentant national de la Banque mondiale en Ethiopie, Ousmane Dione, a révélé lundi le ministère éthiopien des Finances dans un communiqué.

Ces ressources seront utilisées pour financer des activités destinées à aider les communautés des zones touchées par le conflit à accéder à nouveau aux services essentiels d’éducation, de santé et d’approvisionnement en eau, selon le ministère.

Avec AP Xinhua

Ethiopie : arrivée d’un convoi humanitaire de l’ONU dans la région du Tigré

Un nouveau convoi d’aide humanitaire est entré dans la région éthiopienne du Tigré (nord), frappée par le conflit, transportant une aide alimentaire d’urgence pour 43.000 personnes et des aliments nutritionnellement enrichis pour 24.000 mères et enfants vulnérables, a annoncé vendredi soir le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies.

Ce convoi composé de 50 camions est arrivé à Mekelle, capitale du Tigré, apportant des fournitures humanitaires essentielles, à savoir 1.000 tonnes de blé et de légumineuses, 700 tonnes d’articles d’hygiène et de nutrition, ainsi que 115.000 litres de carburant, a précisé l’agence onusienne. Elle commencera à distribuer la nourriture cette semaine dans le nord-ouest de cette région.

« Nous sommes prêts et avons l’autorisation d’envoyer d’autres convois. Nous discutons avec les autorités régionales pour garantir que le prochain convoi humanitaire puisse partir en toute sécurité dès que possible », a indiqué le PAM.

Avec AP Xinhua

Le HCR fait face à un manque de financement pour répondre aux besoins des réfugiés en Ethiopie

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a déclaré samedi qu’il n’avait reçu que 13 % des 205,4 millions de dollars qu’il souhaitait pour répondre aux besoins des personnes déplacées et des réfugiés en Ethiopie.

Dans son dernier rapport sur l’urgence dans le nord de l’Ethiopie, le HCR a indiqué n’avoir reçu que 25,9 millions des 205,4 millions de dollars nécessaires pour répondre aux besoins de 93.500 réfugiés et demandeurs d’asile en Ethiopie, ainsi que de 2,6 millions de déplacés internes dans le pays.

Selon le HCR, ces fonds sont indispensables pour répondre aux besoins en matière d’abri, d’éducation, de santé ainsi que d’eau et d’assainissement des réfugiés et des déplacés internes en Ethiopie.

Avec AP Xinhua

Le HCR demande 205 millions de dollars pour aider plus d’1,6 million d’Éthiopiens touchés par le conflit dans le nord du pays

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a lancé vendredi un appel visant à obtenir 205 millions de dollars pour fournir une assistance et une protection vitales à plus d’1,6 million de personnes déplacées en raison du conflit qui touche le nord de l’Ethiopie.

Notant que seize mois de conflit dans cette zone ont créé une crise humanitaire, le HCR a déclaré dans un communiqué que des civils, y compris des réfugiés et des personnes déplacées à l’intérieur du pays, ont été déplacés, au milieu de nombreux rapports faisant état de violences à caractère sexiste, de violations des droits de l’homme, de pertes de logement et d’accès aux services de base, ainsi que de niveaux critiques d’insécurité alimentaire.

Selon le HCR, sur les 205 millions de dollars, 117 millions répondront aux besoins des déplacés internes éthiopiens et des réfugiés érythréens dans les régions d’Afar, d’Amhara et du Tigré en Ethiopie, tandis que 72 millions aideront le Haut-commissariat à soutenir les réfugiés éthiopiens au Soudan.

Avec AP Xinhua

Ethiopie : l’UA appelle à un dialogue sincère et constructif pour trouver une solution durable

L’Union africaine (UA) a exhorté les parties adverses en Ethiopie à engager un dialogue constructif afin de trouver une solution durable au conflit en cours dans le nord du pays.

Le Conseil pour la paix et la sécurité de l’UA a publié un communiqué mardi au lendemain d’une réunion du Conseil au sujet de la situation actuelle en Ethiopie.

Le Conseil « appelle le gouvernement d’Ethiopie et toutes les autres parties impliquées dans le conflit, sous la direction d’un engagement envers l’intérêt national suprême du pays, à engager un dialogue sincère et constructif visant à trouver une solution durable et pacifique au conflit », peut-on lire dans le communiqué.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :