L’Ukraine demande à l’UE de fermer ses frontières avec la Russie et la Biélorussie

L’Ukraine a demandé vendredi à l’Union européenne de fermer ses frontières avec la Russie et la Biélorussie, pays allié de Moscou dans l’invasion menée par l’armée russe en Ukraine depuis un mois.

« Le ministère des Infrastructures propose à l’UE de bloquer complètement les liaisons terrestres et maritimes avec la Russie et la Biélorussie », a indiqué le ministère ukrainien sur Telegram, jugeant ces « mesures nécessaires » pour « arrêter la fourniture au pays agresseur de biens à double usage pouvant être utilisés à des fins militaires.

Avec AFP

Biden favorable à l’exclusion de la Russie du G20

Le président américain Joe Biden s’est dit jeudi favorable a l’exclusion de la Russie du G20, mais il a reconnu que cette décision dépendait des membres de cette instance internationale.

« J’ai soulevé cette question aujourd’hui, mais la décision revient au G20. Et si l’Indonésie (présidente du G20) et d’autres pays ne sont pas d’accord, alors nous devrions demander que l’Ukraine puisse assister aux réunions du G20 », le groupe des vingt grandes économies mondiales, a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse à Bruxelles à l’issue d’un sommet de l’Otan et du G7.

Avec AFP

Sommet extraordinaire de l’Otan en présence Joe Biden le 24 mars à Bruxelles

Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg a annoncé mardi avoir convoqué un sommet extraordinaire des dirigeants des pays de l’Alliance le 24 mars à Bruxelles, où se tiendra aussi une réunion des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE en présence de Joe Biden.

Le sommet de l’Otan portera « sur les conséquences de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, notre ferme soutien à l’Ukraine, et le renforcement de la dissuasion et de la défense de l’Otan face à une nouvelle réalité pour notre sécurité », a déclaré Jens Stoltenberg dans un communiqué.

« En cette période critique, l’Amérique du Nord et l’Europe doivent continuer à faire front ensemble au sein de l’Otan ».

Avec AFP

Poutine et le président du Conseil européen discutent par téléphone des questions humanitaires en Ukraine (Kremlin)

Le président russe Vladimir Poutine et le président du Conseil européen Charles Michel ont discuté lundi des questions humanitaires en Ukraine lors d’une conversation téléphonique, a déclaré le Kremlin dans un communiqué.

Au cours de leur entretien, M. Poutine a souligné que l’armée russe prend toutes les mesures possibles pour sauver la vie des civils et que la principale menace vient des nationalistes ukrainiens, qui « utilisent la tactique des terroristes en se cachant derrière les civils », indique le communiqué.

Avec AP Xinhua

Le Danemark organisera un référendum sur son adhésion à la politique de défense commune de l’UE

Le Danemark organisera le 1er juin un référendum sur son adhésion à la Politique de sécurité et de défense commune (PSDC) de l’Union européenne (UE), a annoncé dimanche la Première ministre danoise Mette Frederiksen.

Le référendum fait partie d’un nouvel accord politique sur la défense conclu par les dirigeants du Parti libéral, du Parti populaire conservateur, de la Gauche radicale et du Parti populaire socialiste.

En outre, le Danemark vise à atteindre l’objectif de dépenses de défense des pays de l’OTAN de 2% du PIB d’ici 2033, selon l’accord qui précise que les efforts en ce sens commenceront à être faits en 2024.

Avec AP Xinhua

L’UE va interdire les vols russes au-dessus de l’Europe en raison de la crise ukrainienne

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a annoncé dimanche que l’UE allait fermer son espace aérien aux compagnies russes en réponse à « l’opération militaire spéciale » lancée par la Russie contre l’Ukraine depuis jeudi matin.

« Nous fermons l’espace aérien de l’UE aux Russes. Nous proposons une interdiction de tous les avions appartenant à la Russie, immatriculés en Russie ou contrôlés par des Russes », a déclaré Mme von der Leyen dans un communiqué publié dimanche.

« Ces avions ne pourront plus atterrir, décoller ou survoler le territoire de l’UE », a-t-elle indiqué, ajoutant que l’interdiction s’appliquerait « à tout avion détenu, affrété ou autrement contrôlé par une personne morale ou physique russe ».

Avec AP Xinhua

L’Ukraine se félicite de la décision de l’UE de lui verser une nouvelle aide de 1,2 milliard d’euros

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a salué lundi la décision prise par l’Union européenne (UE) de débloquer à son intention une aide macro-financière d’un montant de 1,2 milliard d’euros (environ 1,36 milliard de dollars américains).

« L’UE démontre une fois de plus son ferme soutien à l’Ukraine », a indiqué M. Zelensky sur Twitter.

Un peu plus tôt dans la journée, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a annoncé ce nouveau programme d’aide financière à l’Ukraine, affirmant qu’il aiderait le pays à répondre à ses besoins en matière de financement.

Avec AP Xinhua

Environ 20 % des citoyens de l’Union européenne ont reçu une troisième dose de vaccin anti-Covid-19

Environ un citoyen de l’Union européenne sur cinq a reçu une troisième dose de vaccin anti-Covid-19, a déclaré la commissaire européenne à la Santé Stella Kyriakides.

Les experts médicaux affirment qu’une troisième dose de vaccin est nécessaire pour renforcer la protection des personnes âgées et des personnes souffrant de problèmes médicaux chroniques contre la Covid-19.

Avec AP Xinhua

Covid-19 : la Finlande commence à demander des tests aux frontières intra-européennes

Confrontée à l’offensive du variant Omicron du SRAS-CoV-2, la Finlande va rétablir les contrôles à l’entrée de son territoire pour les personnes venues de l’Union européenne (UE) et de l’espace Schengen.

Les voyageurs non-résidents souhaitant entrer en Finlande devront apporter un résultat de test négatif à partir du 28 décembre, a annoncé mardi soir la Première ministre finlandaise Sanna Marin.

Une telle exigence a été appliquée depuis mardi aux arrivants issus de pays qui ne sont pas membres de l’UE et qui sont exposés aux risques de contamination par le variant Omicron.

Avec AP Xinhua

L’UE va limiter la validité du certificat numérique Covid-19 à 9 mois

Le certificat numérique Covid-19 de l’Union européenne ne sera valable pour voyager que pendant neuf mois, a annoncé mardi la Commission européenne.

La Commission a indiqué avoir adopté une période d’acceptation contraignante de neuf mois, ou 270 jours, pour les certificats de vaccination aux fins de voyage au sein du bloc. La mesure entrera en vigueur à partir du 1er février.

« Une période d’acceptation claire et uniforme pour les certificats de vaccination garantira que les mesures de voyage continuent d’être coordonnées », a noté la Commission.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :