Niger : près de 900 écoles forcées de fermer en raison de l’insécurité (UNICEF)

Au Niger, 890 établissements d’enseignement primaire et secondaire sur un total de 22.997 dans le pays ont été forcés de fermer à cause notamment de l’insécurité, affectant 72.000 élèves dont 38.194 filles, selon le rapport de ce mois d’août publié par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF).

Plus de 2.430 enseignants sont touchés par cette situation.

Selon la même source, la région de Tillabéry (ouest du pays), située dans la zone dite « des trois frontières » (Niger-Mali-Burkina Faso), est la plus affectée avec 817 écoles fermées, touchant 71.936 enfants.

Les autres régions également affectées par cette crise sont celles de Diffa (extrême sud-est), avec 28 écoles fermées, et de Maradi (centre-sud), avec onze écoles suspendues et de Tahoua (nord-ouest), frontalière du nord malien, avec 34 établissements concernés.

Avec AP Xinhua

Une responsable de l’UNICEF appelle à améliorer l’accès des filles à l’éducation dans le nord du Nigeria

Une responsable du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a appelé mercredi à améliorer l’accès des filles à l’éducation dans le nord du Nigeria, où un grand nombre de filles ne sont pas scolarisées.

S’adressant aux journalistes à Kano, une ville du nord du Nigeria, Rahama Farah, une responsable de l’UNICEF basée au Nigeria, a affirmé qu’il y a actuellement 18,5 millions d’enfants non scolarisés au Nigeria, dont environ 60% de filles.

« Ce qui est le plus important et que vous devez savoir, c’est que la plupart de ces enfants non scolarisés viennent en fait du nord du Nigeria », a dit Mme Farah, ajoutant que des obstacles compromettent l’éducation des filles.

Avec AP Xinhua

L’UNICEF cherche 250 millions de dollars pour aider les enfants exposés à la sécheresse dans la Corne de l’Afrique

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) a déclaré vendredi avoir révisé à la hausse son appel à dons, de 119 millions de dollars à près de 250 millions de dollars pour aider des millions d’enfants exposés à une sécheresse grave dans la Corne de l’Afrique.

L’UNICEF a mis en garde que le nombre d’enfants exposés à des conditions de sécheresse graves dans l’ensemble de la Corne de l’Afrique avait augmenté de plus de 40% en l’espace de deux mois.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :