L’Union africaine affirme que la paix et la sécurité s’améliorent sur le continent

La situation de la paix et de la sécurité en Afrique s’améliore grâce aux efforts collectifs visant à réduire les conflits nationaux et transnationaux, a affirmé jeudi un responsable de l’Union africaine (UA).

Lors d’un symposium organisé à Nairobi, capitale kényane, Christopher Suna Kayoshe, directeur par intérim de la Division du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration et de la réforme du secteur de la sécurité de l’UA, a estimé que les cas de changements anti-constitutionnels de gouvernement, qui sont un facteur clé de l’insécurité, ont également diminué.

M. Suna Kayoshe a indiqué que l’UA a également intensifié ses efforts pour déployer des artisans de la paix et de la sécurité afin de répandre la paix sur le continent.

Les chefs d’Etat des pays membres de l’UA ont pris l’engagement politique d’éradiquer l’insécurité, car elle compromet le programme de développement de la région, a-t-il ajouté.

Il a fait remarquer que l’UA a également renforcé ses efforts pour s’attaquer aux causes profondes de l’insécurité sur le continent.

Avec AP Xinhua

L’Union africaine exhorte les belligérants à cesser immédiatement les hostilités en Libye

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appelé les parties belligérantes en Libye à mettre immédiatement fin aux hostilités.

M. Faki a déclaré dans un communiqué de presse publié dimanche soir qu’il était préoccupé par les récents déploiements militaires et la recrudescence des affrontements à Tripoli, la capitale libyenne.

« Le président réitère qu’assurer la sécurité des civils est une obligation pour les autorités libyennes, et appelle donc instamment au strict respect du droit humanitaire continental et international et des droits de l’homme par toutes les parties. Le président réaffirme la détermination de l’UA à renforcer son soutien à la paix et à la réconciliation nationale en Libye, et encourage les parties concernées à travailler en étroite collaboration pour parvenir à la paix, à la stabilité et à une prospérité durable pour le peuple libyen », indique le communiqué.

Avec AP Xinhua

L’Union africaine crée une mission d’observation des élections en Angola

La Commission de l’Union africaine (CUA) a annoncé mercredi avoir mis sur pied une mission chargée d’observer les élections en Angola.

Dans un communiqué de presse, la CUA a déclaré que la Mission d’observation électorale de l’UA (MOEUA), composée de 35 membres, serait dirigée par l’ancienne Première ministre éthiopienne Hailemariam Desalegn et soutenue par une équipe de 14 experts. Elle a été déployée en Angola pour observer le déroulement et les conséquences des élections dans le pays.

« Dans le cadre du processus d’observation électorale en Angola, la MOEUA discutera avec les différentes parties prenantes, observera de près le processus électoral, et publiera une évaluation préliminaire des élections vendredi », indique le communiqué.

Les électeurs angolais doivent se rendre dans les bureaux de vote mercredi pour élire le nouveau président du pays et les membres de l’Assemblée nationale.

Avec AP Xinhua

Le président de la Commission de l’UA condamne les récentes manifestations violentes en Sierra Leone

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA) Moussa Faki Mahamat a condamné les récents actes de protestation violente en Sierra Leone.

Le président de la Commission de l’UA se dit  »extrêmement préoccupé par les violentes manifestations qui ont eu lieu en Sierra Leone le 10 août 2022 et qui ont entraîné des pertes en vies humaines et la destruction de biens », selon un communiqué de l’UA publié jeudi soir.

M. Faki a condamné les actes de violence et a exhorté toutes les parties prenantes à s’abstenir de commettre tout nouvel acte de violence et à participer à un dialogue constructif dans le cadre des paramètres du processus démocratique afin de maintenir la stabilité dont jouit la Sierra Leone depuis la fin de la guerre civile en 2002.

Il a réaffirmé la volonté de l’organisation panafricaine d’accompagner le gouvernement et le peuple de Sierra Leone dans le retour à la normale.

Avec AP Xinhua

L’Union africaine salue l’accord entre la Russie et l’Ukraine sur les exportations de céréales

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a salué l’accord sur les exportation de céréales que la Russie et l’Ukraine avaient signé séparément à Istanbul vendredi avec la Turquie et les Nations Unies.

« Le président de la commission félicite toutes les parties pour ce développement réussi », indique un communiqué publié à Addis Abeba vendredi soir.

Le président de la Commission de l’UA a également félicité le président sénégalais Macky Sall, président en exercice de l’UA, pour avoir appelé à la reprise des expéditions de céréales de Russie et d’Ukraine vers les marchés mondiaux.

La visite de M. Sall en Russie et en Ukraine le mois dernier pourrait avoir joué un rôle positif dans l’accord final, a dit M. Faki.

Avec AP Xinhua

L’UA appelle à la retenue et au dialogue à propos du conflit frontalier entre l’Ethiopie et le Soudan

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appelé mercredi l’Ethiopie et le Soudan à faire preuve de retenue et à entamer un dialogue concernant leur différend frontalier.

Dans un communiqué de presse, il a dit suivre avec une profonde préoccupation l’escalade des tensions militaires entre ces deux pays et profondément regretter les morts le long de leur frontière.

M. Faki a exhorté les deux pays à continuer à contribuer à une résolution pacifique de ce différend sous les auspices du Programme frontalier de l’UA, tout en appelant les deux membres vétérans de l’organisation continentale à mettre fin aux hostilités dans l’intérêt de la stabilité régionale et de la sécurité collective.

Avec AP Xinhua

Le chef de la Commission de l’UA condamne le massacre de 132 civils au Mali

Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a condamné mardi le récent massacre de 132 civils dans le centre du Mali.

Le gouvernement malien a indiqué lundi soir qu’ils avaient été tués dans la nuit de samedi à dimanche à Diallassagou, Dianweli et Deguessagou, trois villages de l’arrondissement rural de Bankass.

Se disant « profondément choqué et attristé » par ce massacre qu’il condamne de toutes ses forces, M. Faki a souhaité que les auteurs de cette « innommable tragédie » soient recherchés et traduits en justice.

Avec AP Xinhua

L’UA salue les « mesures de confiance » en vue de la résolution pacifique du conflit en Ethiopie

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a salué les principales mesures de confiance en vue de la résolution pacifique du conflit en Ethiopie.

Cette déclaration a été faite après que M. Mahamat a reçu le Haut Représentant de l’UA pour la Corne de l’Afrique, l’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo, qui a informé le président de la Commission de l’UA des engagements en cours concernant l’exécution de son mandat dans la Corne de l’Afrique, selon un communiqué de l’UA publié jeudi.

M. Mahamat a notamment salué l’engagement des parties impliquées dans le conflit en Ethiopie, en faveur d’une résolution pacifique du conflit par le biais d’importantes mesures de confiance entreprises, notamment la levée de l’état d’urgence national, la libération des détenus et des prisonniers de guerre, la mise en place de la Commission nationale de dialogue, la trêve humanitaire et la déclaration de cessez-le-feu, ainsi que le retrait du Front populaire de libération du Tigré (TPLF) de la région Afar.

Avec AP Xinhua

L’Union africaine condamne l’attaque terroriste de Seytenga au Burkina Faso

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a condamné mardi soir l’attaque terroriste meurtrière dans le nord du Burkina Faso.

Il a fermement condamné dans un tweet l’attaque « inqualifiable et ignoble » de Seytenga et a présenté ses condoléances aux familles endeuillées, aux autorités et au peuple du Burkina Faso.

Le gouvernement burkinabè a indiqué mardi que le bilan de cette attaque menée par des inconnus armés le week-end dernier était passé de 50 à 79 morts. Un deuil national de 72 heures a été décrété de mardi à jeudi dans le pays.

Avec AP Xinhua

L’UA exprime ses profondes inquiétudes face à la dégradation de la situation sécuritaire et humanitaire dans la région du Sahel

L’Union africaine (UA) a exprimé samedi ses profondes inquiétudes face à la détérioration de la situation sécuritaire et humanitaire dans la région du Sahel.

La déclaration a été faite par le Conseil de paix et de sécurité du bloc panafricain dans un communiqué publié samedi à l’issue de sa récente réunion sur la situation au Sahel.

Selon le communiqué, le conseil « exprime sa profonde préoccupation face à la détérioration rapide de la situation sécuritaire, politique et humanitaire dans la région du Sahel, en particulier la poursuite des attentats terroristes et l’augmentation du nombre de morts, ainsi que les défis socio-économiques qui continuent d’affecter le la paix, la stabilité et le développement de la région ».

Il a aussi réitéré la profonde préoccupation de l’UA face à l’expansion de la menace terroriste de la région du Sahel vers les pays du golfe de Guinée, associée aux liens qui se renforcent mutuellement entre le terrorisme et les changements de gouvernement anti-constitutionnels. Le conseil a encore mis en garde contre les défis socio-économiques multidimensionnels qui prévalent tels que les tensions communautaires, le sous-développement, l’impact du changement climatique et la crise humanitaire aggravés par la pandémie de Covid-19.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :