Le président russe et le président de l’UA discutent de la coopération bilatérale et de l’impact des sanctions occidentales

Le président russe Vladimir Poutine a discuté vendredi de la coopération politique, commerciale et économique, ainsi que de l’impact des sanctions occidentales avec le président de l’Union africaine (UA) et président sénégalais Macky Sall à Sotchi, dans le sud de la Russie.

MM. Poutine et Sall ont abordé un large éventail de questions de coopération, notamment l’importance de renforcer le dialogue politique ainsi que la coopération économique et humanitaire entre la Russie et les pays africains, a indiqué le Kremlin.

M. Poutine a dit que la Russie était disposée à développer des liens humanitaires avec les pays africains, mentionnant le fort intérêt de la Russie pour la culture africaine.

D’un point de vue politique, l’influence de l’Afrique sur la scène internationale s’est accrue, a estimé le président russe, ajoutant que Moscou était déterminé à resserrer encore ses liens d’amitié anciens avec le continent dans son ensemble.

Avec AP Xinhua

Macky Sall se rend en Russie pour s’entretenir avec Vladimir Poutine

Le président sénégalais Macky Sall, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine (UA), quitte Dakar ce jeudi pour Moscou à l’invitation de son homologue russe, Vladimir Poutine, a annoncé la présidence sénégalaise dans un communiqué.

Accompagné de Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’UA, il s’entretiendra avec son hôte vendredi à Sotchi, a-t-elle ajouté.

Ce déplacement s’inscrit également, selon elle, « dans le cadre des efforts que mène la présidence en exercice de l’Union africaine pour contribuer à l’accalmie dans la guerre en Ukraine et à la libération des stocks de céréales et de fertilisants dont le blocage affecte particulièrement les pays africains ».

Avec AP Xinhua

Vladimir Poutine affirme que les pays qui tentent d’isoler la Russie ne nuisent qu’à eux-mêmes

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré jeudi que les pays qui tentaient d’isoler la Russie nuisaient surtout leur propre économie.

Durant un discours prononcé lors de la session plénière du premier Forum économique eurasiatique, il a indiqué qu’il était tout simplement « irréaliste et impossible » d’isoler la Russie, et que ceux qui essayaient de le faire « se feraient surtout du mal à eux-mêmes ».

Le président russe a noté que l’état actuel de l’économie mondiale démontrait que la position de la Russie était juste et justifiée, contrairement à celle des pays, qui se contentent de « poursuivre des politiques à courte vue ».

Ces économies avancées connaissent leur pire inflation en 40 ans et un chômage croissant, a-t-il déclaré, ajoutant que les chaînes logistiques étaient en train de se rompre et que les crises mondiales s’intensifiaient dans des domaines comme l’alimentation.

Avec AP Xinhua

La Russie s’inquiète de la décision de la Finlande et de la Suède d’adhérer à l’OTAN

Le Kremlin a déclaré lundi qu’il s’inquiétait de la décision de la Finlande et de la Suède d’adhérer à l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), et étudierait de près toutes les implications d’une telle démarche.

« Nous avons déjà indiqué que (…) c’est un dossier que nous suivons de très près », ont rapporté les médias locaux, citant le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

M. Peskov a annoncé que Moscou analyserait toutes les conséquences possibles d’une telle décision et prendrait en compte toutes les préoccupations en matière de sécurité nationale.

Il a ajouté que « l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’OTAN » ne renforcerait pas ni n’améliorerait l’architecture sécuritaire européenne en aucune manière.

Avec AP Xinhua

Poutine n’a pas l’intention de s’arrêter au Donbass, selon Washington

Vladimir Poutine n’a pas l’intention de limiter sa volonté d’occupation à la seule région du Donbass en Ukraine, mais veut porter le conflit à la Transdniestrie, région de Moldavie qui a fait sécession en 1990, a déclaré mardi la cheffe du renseignement américain, Avril Haines.

Le président russe, qui compte selon elle sur un essoufflement du soutien occidental à l’Ukraine, se prépare à un long conflit, pour lequel il va « probablement » imposer la loi martiale en Russie, a précisé Avril Haines au Congrès américain.

« Nous continuons de penser que le président Poutine n’autorisera l’usage de l’arme nucléaire que s’il perçoit une menace existentielle pour l’État ou le régime russe », a-t-elle ajouté.

Avec AFP

Poutine responsable de crimes de guerre, dit Trudeau à Kiev

Le président russe « Vladimir Poutine est responsable de ces odieux crimes de guerre », a déclaré dimanche le Premier ministre canadien Justin Trudeau à Kiev, après s’être rendu dans la ville voisine d’Irpin où l’Ukraine accuse la Russie d’un massacre de civils.

« Il est clair que Vladimir Poutine est responsable de ces odieux crimes de guerre », a affirmé Justin Trudeau lors d’une conférence de presse commune avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky. « Il devra rendre des comptes ».

Avec AFP

Le G7 accuse Vladimir Poutine de couvrir la Russie « de honte »

Alors que Vladimir Poutine s’apprête à célébrer lundi en grande pompe la victoire de l’Union soviétique sur l’Allemagne nazie, ses actions en Ukraine « couvrent la Russie et les sacrifices historiques de son peuple de honte », s’indignent dimanche les pays du G7 dans un communiqué commun.

Lors d’une réunion virtuelle à laquelle a participé le président ukrainien Volodymyr Zelensky, les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Allemagne, du Canada, des Etats-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon, et du Royaume-Uni lui ont « répété (leur) engagement à prendre de nouvelles mesures pour aider l’Ukraine à s’assurer un avenir libre et démocratique » ainsi qu’à « se défendre et repousser de futurs actes d’agression », selon le texte publié à l’issue de la rencontre.

Avec AFP

Propos de Lavrov : Poutine présente des excuses à Israël

Le président russe, Vladimir Poutine, a présenté jeudi ses excuses au Premier ministre israélien, Naftali Bennett, pour les propos de son chef de la diplomatie Sergueï Lavrov, qui avait affirmé qu’Adolf Hitler avait du « sang juif », selon un communiqué du bureau de M. Bennett.

« Le Premier ministre a accepté les excuses du président Poutine pour les remarques de Lavrov et l’a remercié d’avoir mis au clair son attitude concernant le peuple juif et la mémoire de l’Holocauste », a déclaré ce communiqué.

Avec AFP

Vladimir Poutine dit à Macron que l’Occident doit cesser de fournir des armes à l’Ukraine

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré mardi que l’Occident devait arrêter de fournir des armes à l’Ukraine, dans une conversation téléphonique avec son homologue français Emmanuel Macron.

« L’Occident pourrait aider à arrêter ces atrocités en exerçant une influence appropriée sur les autorités de Kiev, ainsi qu’en arrêtant la fourniture d’armes à l’Ukraine », a déclaré le président selon un communiqué du Kremlin, affirmant que Kiev « manque de préparation pour un travail sérieux » dans les pourparlers de paix.

Avec AFP

Poutine promet une riposte « rapide » en cas d’intervention extérieure

Le président russe Vladimir Poutine a mis en garde mercredi contre toute intervention extérieure dans le conflit en Ukraine, promettant qu’elle rencontrerait une riposte « rapide et foudroyante ».

« Si quelqu’un a l’intention de s’ingérer de l’extérieur dans ce qui se passe (en Ukraine, ndlr) et de créer des menaces inacceptables pour la Russie, ils doivent savoir que notre riposte (…) sera rapide et foudroyante », a déclaré M. Poutine devant le Parlement russe. Selon lui, la Russie n’hésitera pas à utiliser ses armes les plus modernes.

« Nous avons tous ces outils dont personne d’autre ne peut se vanter actuellement. Nous n’allons pas nous vanter: nous allons les utiliser s’il le faut. Et j’aimerais que tout le monde le sache », a souligné le président russe. « Toutes les décisions là-dessus ont été déjà prises », a-t-il ajouté.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :