Le président nigérian ordonne le sauvetage rapide des voyageurs enlevés lors d’une attaque d’un train par des hommes armés

Le président nigérian Muhammadu Buhari a ordonné jeudi aux agences de sécurité locales d’intensifier leurs efforts pour secourir les victimes enlevées lors d’une attaque de train de voyageurs perpétrée le mois dernier par des hommes armés non identifiés dans le nord-ouest du pays.

Selon Babagana Monguno, conseiller à la sécurité nationale, qui a informé les journalistes à l’issue d’une réunion du conseil de sécurité, le chef de l’Etat a donné cet ordre lors ed la réunion qu’il présidait à Abuja, la capitale nigériane, et a déclaré que l’ordre prendrait effet immédiatement.

« Le président a ordonné à tous les éléments opérationnels et de renseignement de secourir ces personnes innocentes immédiatement et de les retrouver indemnes », a souligné M. Monguno.

Avec AP Xinhua

Covid-19 : Madagascar sept compagnies aériennes autorisées à reprendre leurs vols

Sept compagnies aériennes ont été autorisées par Madagascar à reprendre leurs vols après la réouverture des frontières du pays, a annoncé lundi le ministère des Transports et de la Météorologie sur sa page Facebook.

Les compagnies qui vont reprendre leurs vols sont Air Madagascar, Air France, Air Mauritius, Air Austral, Neos, Ewa Air et Ethiopian Airlines, a précisé le ministère.

Quatre pays seront desservis par ces compagnies aériennes, à savoir la France, Maurice, l’Ethiopie et les Comores.

Selon le ministère, 21 vols seront autorisés pour ce mois d’avril, dont un vol passager d’Air Madagascar, trois vols passagers et deux vols cargo d’Air France, quatre vols passagers d’Air Mauritius, six vols passagers d’Air Austral, trois vols passagers d’Ewa Air et deux vols cargo d’Ethiopian Airlines.

Avec AP Xinhua

Les prestataires de services de navigation aérienne en Afrique convaincus de leurs capacité dans la période post-Covid-19

Les prestataires de services de navigation aérienne (ANSP) en Afrique sont convaincus de leurs capacités à assurer la navigation aérienne dans la période post-Covid-19, au terme de leur 5e réunion qui s’est achevée vendredi à Lomé.

Ils sont « également rassurés des orientations communes prises à Lomé pour aller vers plus de sécurité, plus d’unification des espaces aériens et surtout plus de partage de nos expériences en matière de sécurité de navigation aérienne », a déclaré Mohamed Moussa, patron de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), à l’issue de la réunion de cinq jours ayant pour thème « Relance des activités des coordinations et de la coopération entre les ANSP à la suite de la survenue de la pandémie de Covid-19 ».

Avec AP Xinhua

Covid-19 : le Togo assouplit les mesures restrictives à l’aéroport de Lomé

Le Togo a allégé les mesures restrictives liées à la Covid-19 à l’Aéroport international Gnassingbé Eyadèma (AIGE) de Lomé, dans la capitale togolaise, face à la baisse des contaminations au nouveau coronavirus dans le pays, a annoncé un communiqué gouvernemental publié lundi soir.

« Pour les voyageurs arrivant au Togo et présentant une preuve de vaccination complète, le test PCR n’est plus exigé comme document sanitaire de voyage. De plus, il n’est plus exigé d’effectuer le test PCR à l’arrivée », dit le communiqué dont Xinhua a eu copie à Lomé.

« Pour les voyageurs non vaccinés arrivant au Togo, la preuve d’un test PCR négatif reste exigée comme document sanitaire de voyage. Ces voyageurs seront donc soumis à un test PCR à l’aéroport », ajoute le même document.

Avec AP Xinhua

La Tanzanie publie une mise à jour de son avis de voyage international Covid-19

Les autorités sanitaires tanzaniennes ont publié un avis de voyage international Covid-19 mis à jour, dans lequel les voyageurs entièrement vaccinés, y compris les Tanzaniens, les résidents de retour et ceux en transit, seront exemptés des exigences de test de la Covid-19.

« Les voyageurs devront présenter un certificat de vaccination valide avec un code QR qui sera vérifié à leur arrivée », précise l’avis de voyage Covid-19 mis à jour, publié vendredi soir par le ministère de la Santé.

Avec AP Xinhua

Gabon : les voyageurs internationaux doivent toujours présenter un test négatif à leur arrivée

Les voyageurs internationaux doivent présenter un test PCR négatif et être testés à leur arrivée, a indiqué mardi le gouvernement gabonais, alors que le pays a annoncé le 9 mars dernier la levée de toutes les mesures barrières contre la Covid-19.

« Seules demeurent les mesures relatives à l’obligation pour les voyageurs en provenance de l’étranger de présenter un test PCR négatif dès leur débarquement à l’aéroport international Léon Mba et l’obligation concomitante de se soumettre à un test PCR à leur arrivée à l’aéroport international Léon Mba ».

A déclaré le porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie By Nze, lors d’une conférence de presse de clarification.

Avec AP Xinhua

Seychelles : le test PCR négatif n’est plus obligatoire pour les voyageurs vaccinés

Les Seychelles assouplissent les conditions d’entrée sur l’archipel de l’océan Indien à partir du 15 mars en ne réclamant plus de test PCR négatif pour les visiteurs vaccinés, après que le ministère de la santé a révisé les conditions d’entrée et de séjour, a rapporté lundi Seychelles News Agency.

Selon l’avis du ministère, les voyageurs aux Seychelles qui sont « entièrement vaccinés » sont des adultes qui ont reçu deux doses de vaccin, en général, et un rappel également, seulement « si six mois se sont écoulés depuis la réception des deux premières doses ». Pour les personnes âgées de 12 à 18 ans, seules deux doses de vaccin sont nécessaires.

Ces visiteurs vaccinés devront néanmoins soumettre un formulaire d’autorisation de voyage en ligne et disposer d’une assurance voyage et santé valide.

Avec AP Xinhua

Variant Omicron: l’Iran interdit les arrivées en provenance de 12 pays

Les voyageurs en provenance de 12 pays ne pourront plus entrer en Iran pendant 15 jours par crainte du variant Omicron de la Covid-19, a rapporté l’agence de presse semi-officielle iranienne ISNA.

Cette interdiction, effective depuis samedi, concerne huit pays africains (Botswana, Namibie, Mozambique, Eswatini, Lesotho, Zimbabwe, Malawi et Afrique du Sud), et quatre pays européens (Royaume-Uni, France, Norvège et Danemark), selon le ministère iranien de l’Intérieur.

Avec AP Xinhua

Covid-19: le Népal interdit l’entrée sur son territoire à tous les ressortissants africains par crainte du nouveau variant

Le ministère népalais de l’Intérieur a décidé d’interdire à tous les ressortissants africains d’accéder au territoire national pour l’heure, citant la menace que représente le nouveau variant Omicron de Covid-19.

« Au vu des risques élevés issus du nouveau variant du coronavirus, nous avons demandé dimanche à nos bureaux de l’immigration de ne laisser entrer dans le pays aucun ressortissant africain, à l’exception de ceux dotés d’un passeport officiel ou diplomatique, avec effet immédiat », a indiqué à Xinhua le porte-parole du ministère, Phanindramani Pokharel.

Avec AP Xinhua

Covid-19: l’Italie interdit la venue de voyageurs d’Afrique australe

L’Italie interdit l’entrée de son territoire à toute personne ayant séjourné en Afrique australe « au cours des 14 derniers jours », a annoncé ce vendredi le ministre de la Santé Roberto Speranza, invoquant « la précaution maximale » face au nouveau variant du Covid.

Les pays concernés par cette mesure sont l’Afrique du Sud, le Lesotho, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique, la Namibie et l’Eswatini, a-t-il précisé.

BFMTV

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :