Zelensky appelle le chef de l’ONU à « sauver » les blessés d’Azovstal à Marioupol

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé mercredi le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres à aider à « sauver » les blessés se trouvant sur le site de aciérie d’Azovstal, assiégée et bombardée par les troupes russes.

« La vie des gens qui restent là-bas est en danger (…) Nous demandons votre aide pour les sauver », a indiqué Volodymyr Zelensky, cité par son service de presse, lors d’un entretien téléphonique avec Antonio Guterres alors que selon Kiev des centaines de militaires et de civils, dont des dizaines d’enfants, se trouvent dans des galeries souterraines de ce site.

Avec AFP

Les bombardements russes sur Kiev visaient à « humilier l’ONU », selon Zelensky

Les bombardements russes sur Kiev, en pleine visite du secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, visaient à « humilier l’ONU », a estimé jeudi le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

« Cela en dit long sur la véritable attitude de la Russie envers les institutions internationales, sur les efforts des dirigeants russes pour humilier l’ONU et tout ce que l’organisation représente », a déclaré M. Zelensky dans une vidéo postée sur sa chaîne Telegram.

Avec AFP

Zelensky invite Macron à aller en Ukraine constater l’existence d’un « génocide »

Le président Zelensky dans un entretien avec la chaîne américaine CNN réalisé vendredi et diffusé dimanche.

« Je pense qu’il veut faire en sorte que la Russie s’engage dans un dialogue », a-t-il ajouté, pour expliquer le refus du dirigeant français de dénoncer un « génocide » en Ukraine, à l’inverse du président des Etats-Unis Joe Biden.

Le président ukrainien avait dans un premier temps jugé mercredi ce refus « très blessant ». « Je lui ai dit que je voulais qu’il comprenne qu’il ne s’agit pas d’une guerre, que ce n’est rien d’autre qu’un génocide. Je l’ai invité à venir quand il en aura l’occasion », a précisé Volodymyr Zelensky sur CNN. « Il viendra, et il verra, et je suis sûr qu’il comprendra. »

Avec AFP

Ukraine : des signaux « positifs » aux pourparlers russo-ukrainiens de mardi, selon Zelensky

Les signaux en provenance des négociations russo-ukrainiennes de mardi en Turquie sont « positifs », mais l’Ukraine n’a pas pour autant « l’intention de relâcher » ses efforts militaires, a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

« Nous pouvons dire que les signaux que nous entendons dans les négociations sont positifs, mais ils ne taisent pas les explosions ou les obus russes », a-t-il dit dans un message-vidéo posté sur Telegram. « L’armée russe a toujours un potentiel important pour poursuivre les attaques contre notre État », a-t-il relevé.

Avec AFP

Zelensky accuse la Russie d’utiliser des « bombes au phosphore » en Ukraine

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé jeudi la Russie d’utiliser des « bombes au phosphore » en Ukraine, un mois après le début de l’invasion russe.

« Ce matin (…) il y a eu des bombes russes au phosphore. Des adultes ont été tués et des enfants ont été tués à nouveau », a lancé Volodymyr Zelensky dans un message vidéo publié sur son compte Telegram à l’attention des chefs d’État et de gouvernement de l’Alliance atlantique, réunis en sommet extraordinaire à Bruxelles.

Avec AFP

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :